Powerlifting: mouvements, équipement et compétitions

Dans le monde du powerlifting, la force atteint des sommets. Les athlètes s’entraînent avec une puissance et une volonté incroyables pour soulever les plus lourdes charges vers les meilleurs résultats en compétitions nationales et internationales. Mais comment fonctionne ce sport ? Quel équipement est nécessaire ? Et où l’on peut voir les meilleurs athlètes français à l’œuvre ? Cet article explorera ces questions et bien plus encore afin de vous donner un point d’accès complet au powerlifting, la discipline qui combine flexion des muscles, haltérophilie et position debout.

Les trois mouvements du powerlifting

Le powerlifting est un sport de force qui se compose de 3 mouvements différents : le squat, le développé couché et le soulevé de terre. Ces mouvements mettent en action l’ensemble des muscles du corps pour produire une force maximale afin de réaliser la charge requise pour atteindre les objectifs fixés.

Lire également :

Le Squat

Le squat, également appelé fente avant, consiste à se pencher le plus bas possible avec le but d’atteindre la position assise en maintenant les jambes tendues et les bras levés, tout en restant le dos droit. Pour ce faire, il faut bien ancrer ses talons au sol et effectuer une flexion des genoux pour descendre jusqu’à ce que ses cuisses soient parallèles au sol.

Il est important de garder la position du haut du corps face à l’avant et le regard bien droit.

Dans le meme genre :

Ce mouvement sollicite principalement les muscles abdominaux, ischio-jambiers et quadriceps.

Le Développé Couché

Le développé couché est un exercice qui consiste à s’allonger sur un banc plat et à soulever une barre chargée de poids jusqu’au niveau des épaules. La grande partie des muscles du haut du corps intervient dans cet exercice : les pectoraux (gros muscle situé sur la poitrine), deltoïdes (muscle qui permet aux bras de remonter vers les oreilles), triceps (muscle postérieur qui permet aux bras de fléchir) et les trapèzes (constituant l’encolure).

Le Soulevé de Terre

Le soulevé de terre ou « deadlift » est un mouvement particulièrement exigeant qui requiert une prise ferme sur la barre chargée posée sur le sol. L’objectif est de lever la barre jusqu’à ce que les hanches soient totalement en extension avant de redescendre lentement à la position initiale sans relâcher sa prise sur la barre.

Ce mouvement utilise principalement les muscles des membres inférieurs (quadriceps, ischio-jambiers et mollets) ainsi que du dos (lombaires, trapèzes supérieurs et dorsaux).

L’Équipement et les règles des compétitions de powerlifting

La Barre et Les Poids Utilisés

Les athlètes sont tenus d’utiliser une barre spéciale qui correspond à celles autorisées par l’IPF (International Powerlifting Federation) ainsi que des poids de compétition. Les barres sont généralement réglables et les prises peuvent être changées en fonction du mouvement à effectuer.

Les poids sont également calibrés selon la Fédération internationale et doivent appartenir aux catégories suivantes : 20 kg, 25 kg, 32 kg ou 50 kg.

Les Catégories d’Âge, de Poids et de Sexe

Les powerlifters sont classés selon leur catégorie d’âge, sexe et poids de corps. Il existe 6 catégories d’âges reconnues: junior (17-24 ans), senior (25+), master 1 (35-39), master 2 (40-44), master 3 (45-49) et master 4 (50+).

Les divisions masculines sont les suivantes : -66 kg, -74 kg, -83 kg, -93 kg, -105 kg, -120kg et +120kg tandis que les divisions féminines représentent le tiers de ce nombre (-47kg, – 52kg, -57kg, -63kg, -72kg, -84kg et+84kg).

Les Règles des Compétitions, les Essais et les Charges Maximales

Lors des compétitions de powerlifting, un athlète doit effectuer une charge maximale sur chaque mouvement avec un maximum de 3 essais par mouvement. Si l’athlète atteint la charge maximale au cours de son premier essai pour un mouvement donné, il est déclaré vainqueur pour ce mouvement.

Cependant, si l’athlète ne parvient pas à réussir l’essai après trois tentatives, cette tentative est considérée comme un échec et ne compte pas pour le classement général.

Les compétitions nationales et internationales

Les meilleurs athlètes français ont la possibilité de participer à des compétitions internationales organisées par l’IPF. Ces compétitions permettent aux athlètes une visibilité plus large sur le plan international car cela permet de comparer leurs performances avec celles des autres pays.

La FFFA délivre également des licences pour participer à ces compétitions internationales.

Les Records et les Meilleurs Athlètes de la Discipline

Chaque année, l’IPF décerne un titre aux plus grands athlètes de chaque catégorie (âge, sexe et poids). Les records homologués par l’IPF sont consacrés aux meilleures performances réalisées sur les mouvements du powerlifting.

Les athlètes français figurent parmi les meilleurs au monde dans ce sport et certains ont même remporté des titres internationaux.

Previous post Les merveilles de la plongée sous-marine: bonnes pratiques et magnifiques découvertes
Next post Les secrets du Qi Gong: Harmoniser votre énergie vitale avec la pratique traditionnelle chinoise